Monday, 20 August 2012 14:07

Influence du maître de l’ascendant sur votre vie – Partie 2 - Les six dernières maisons

Written by  Peter Keogh
Rate this item
(2 votes)

planets influence blogTrois aspects fondamentaux de l’astrologie

Les trois caractéristiques fondamentales en astrologie sont les planètes, les signes et les maisons. Les planètes dénotent une énergie spécifique; par exemple, la communication est l’un des attributs de Mercure. Elles représentent les différents aspects de l’expression humaine.

Les signes, quant à eux, montrent comment l’énergie de chaque planète s’exprime. Par exemple, le chaud Soleil trouve sa meilleure expression en Bélier, un signe de feu qui permet de canaliser efficacement l’énergie dynamique de cette puissante force. Tous les attributs du Soleil – intégrité, magnétisme et compétence pour n’en nommer que quelques-unes – émanent de nous. Grâce à notre intensité et à notre concentration, on peut donc réaliser l’impossible.

Les maisons représentent 12 départements de la vie; c’est là où l’énergie de chaque planète sera canalisée et que nous verrons dans quelle mesure la qualité de la planète s’exprimera. Reprenons l’exemple du Soleil en Bélier. S’il se trouve en 1re maison, soit sur l’ascendant, nous avons un sens aigu de notre identité et sommes très expressif. En revanche, le même Soleil en Bélier dans la 12e maison peut dénoter une expression plus discrète de son intensité; par exemple, on pourrait préférer travailler dans l’ombre, à l’arrière-plan.

Si je mentionne ces trois facteurs inhérents à l’étude de l’astrologie, c’est pour vous permettre de mieux comprendre l’objet de cet article, soit d’explorer les thèmes de vie qui vous ont attirés et ceux qui exercent une puissante influence sur vous et sur votre perspective toute entière de la vie. Par conséquent, le signe de l’ascendant, la planète qui gouverne ce signe et le placement de cette planète dans l’une des 12 maisons font référence aux domaines de la vie qui nous attirent instinctivement (karmiquement) et que nous nous sentons poussés à vivre.

L’ascendant et la planète qui le gouverne
En dernier lieu, un mot sur l’ascendant et la planète qui le gouverne. Imaginez la Terre comme étant une sphère au centre d’un très grand cercle comprenant les constellations qui forment les 12 signes du zodiaque. Si nous pouvions regarder vers l’est, très loin à l’horizon à l’heure exacte de notre naissance, nous assisterions à « l’ascension » du signe du zodiaque qui constituerait notre « ascendant », ou première maison, de notre carte astrologique.

Chacun des 12 signes est gouverné par une planète correspondant à l’énergie qui lui est associée. Prenons l’exemple d’un ascendant Lion. L’ascendant Lion est gouverné par le Soleil. Il faut donc voir dans quel signe se trouve le Soleil. Il peut, par exemple, se trouver en Vierge. Par conséquent, le maître de l’ascendant Lion, le Soleil, se trouve dans la 2e maison puisque la Vierge est le signe qui suit le Lion dans le zodiaque.


Le maître de l’ascendant (1re maison) dans la 7e maison
Le maître de l’ascendant dans la 7e maison indique que les partenariats peuvent jouer un rôle crucial dans votre vie. En astrologie traditionnelle, la phrase qui décrit la 1re maison est « je suis » tandis que celle qui décrit la 7e maison est « nous sommes ». C’est la maison du mariage et des partenariats d’affaires. On peut également voir les contrats dans cette maison, car ils nous lient aux autres, indiquant un engagement et une forme d’accord mutuel.
La 7e maison est aussi fortement associée à notre subconscient, le domaine de notre esprit dont la compréhension nous échappe. Dans quelle mesure nous attirons une relation positive, aimante et satisfaisante avec notre douce moitié paraît dans cette maison; il faudra bien sûr examiner où se trouve le maître de la 7e maison et voir si des planètes positives (bénéfiques) ou difficiles (maléfiques) aspectent cette maison. En un sens, nous attirons des partenaires, sur le plan personnel et impersonnel, qui reflètent notre propre subconscient. Ces relations nous permettent de découvrir des aspects profonds de nous-mêmes.


Le maître de l’ascendant (1re maison) dans la 8e maison
Lorsque le maître de l’ascendant est dans la 8e maison, nous pouvons faire l’apprentissage de la vie sous forme d’expériences apporter une grande transformation personnelle; elles peuvent donc être pénibles ou satisfaisantes. Dans un cas comme dans l’autre, nous avons le choix de voir comment nous y réagirons. Traditionnellement, la 8e maison est celle de la mort. Cependant, la mort découle souvent du refus de faire face à des changements transformateurs qui font partie de la vie et de la nature humaine. En reconnaissant que la nature de notre âme est à la base de notre existence et en refusant d’apporter des changements nécessaires à notre vie – changements qui favoriseront notre bonheur et nous permettront de poursuivre notre évolution – nous éprouvons une certaine « mort de l’âme », car notre évolution est temporairement suspendue. Cependant, comme un saint l’a déjà dit, une âme ne peut rester longtemps dans la noirceur.
La 8e maison est directement associée à la métaphysique et aux sciences ésotériques comme la chirologie et l’astrologie. Ceux qui ont une forte 8e maison, en plus d’avoir un penchant pour la spiritualité peuvent avoir un profond désir d’explorer au-delà du monde de la dualité et de l’illusion. Pour eux, c’est là que débute la plus grande des aventures; ils ne prennent plus les choses au sérieux ou au pied de la lettre, conscient que la vie offre littéralement beaucoup plus qu’on pourrait le croire à première vue. Ces changements transformateurs peuvent devenir des jalons de notre évolution spirituelle, chacun conduisant à une joie toujours plus grande.

Le maître de l’ascendant (1re maison) dans la 9e maison
La 9e maison est celle de la bonne fortune, de l’âme, du haut savoir, des enseignants spirituels et des gourous. Par conséquent, le maître de l’ascendant dans la 9e maison est des plus favorables, car il indique qu’on a fait quelque chose de spécial dans la passé et que nous revenons dans cette vie-ci pour bénéficier du bon karma de nos vies antérieures.
Bien sûr, compte tenu de la qualité de cette maison, nous attirerons de bons professeurs et des disciplines spirituelles qui accéléreront notre croissance et notre évolution personnelle. Toutefois, nous pourrions manquer de réceptivité aux bons conseils que nous recevons. Cependant, le seul fait que le maître de notre ascendant est placé dans cette maison indique que nous bénéficierons d’une façon ou d’une autre dans cette vie; il suffit de garder les yeux et le cœur ouvert. Le succès peut venir à nous sur le plan matériel ou spirituel, tout dépendant du domaine où nous mettons notre attention. C’est cela qui nous aidera à déterminer si nous avons réussi notre vie.
    
Le maître de l’ascendant (1re maison) dans la 10e maison
Par opposition à la nature intériorisée, yin et protectrice de la 4e maison, par opposition la 10e maison, elle, est associée à une énergie extravertie et dynamique qui  nous permet de faire des expériences de vie dans le public. Cette maison est liée à la chaleur intense et à l’ardeur du Soleil du midi, alors qu’on associe la 4e maison à la fraîcheur de minuit. Tout dépendant de la force de cette maison, nous pouvons voir dans quelle mesure et comment notre destinée s’épanouira.
Le maître de l’ascendant dans la 10e maison reflète donc notre désir d’accomplir notre destinée et notre karma dans le public par notre vocation, notre dévouement ou tout simplement par notre travail. Nous réalisons notre karma, peut-être plus que toute autre personne, essentiellement par notre interaction sociale avec les gens au travail. C’est dans la 10e maison que l’on peut voir notre interaction sur le plan politique, spirituel et social ainsi que les idées, les talents et les prédispositions que nous apportons dans notre travail, et peut-être même en termes de réformes sociales. Nous pouvons d’une part être un leader dans notre sphère d’activité ou d’autre part être assiégé par des patrons avec qui nous ne nous entendons pas. La 10e maison montre dans quelle mesure nous exerçons avec succès un rôle important dans le public et à quel point les autres nous voient comme une force à ne pas sous-estimer.


Le maître de l’ascendant (1re maison) dans la 11e maison
La 11e maison représente les gains et peut être considérée comme étant une maison gagnante, car toute planète placée dans cette maison travaille pour nous. Le maître de l’ascendant dans la 11e maison montre que notre attention peut être concentrée sur les gains que nous anticipons dans la vie, plus précisément en fonction de la qualité et de la force de la planète qui régit cette maison. De nombreuses occasions peuvent s’offrir à nous, mais il faut faire attention à ce qu’on souhaite. Comme un grand saint, Paramahansa Yogananda, l’a dit, il faut satisfaire tous les désirs. Cependant, il faut aussi déterminer lesquels sont appropriés pour notre croissance et notre évolution personnelle; les autres ne feraient que retarder notre bonheur et ralentir notre développement.
Tout en reconnaissant l’importance d’une conscience spirituelle pour éprouver une joie véritable, il faut aussi prendre garde de ne pas nous laisser distraire par des désirs que Paramahansa qualifie de « nécessités inutiles ». En gardant ce concept à l’esprit, les promesses de la 11e maison peuvent se matérialiser, mais pas au détriment de notre développement spirituel. Ainsi, nous pourrons avoir le beurre et l’argent du beurre.


Le maître de l’ascendant (1re maison) dans la 12e maison
La 12e maison est traditionnellement associée à la perte, au confinement et aux dépenses, mais aussi à la liberté et à l’illumination. Le maître de l’ascendant dans cette maison décrit à quel point nous pouvons nous sentir perdu à vivre soit dans un monde terre-à-terre et matériel ou soit à un niveau de conscience spirituel dans un état de béatitude. Le choix nous appartient en ceci que la liberté a un prix, qu’il s’agisse d’argent, d’une relation ou d’un souvenir émotionnel. Ces éléments ne sont toutefois que l’expression d’un ego dont il faut en définitive se débarrasser.
Le détachement est donc un autre mot-clé pour cette maison. En effet, nous tentons, d’une vie à l’autre, de nous libérer de l’emprise de l’ego pour permettre à l’esprit, notre véritable nature, de prendre le dessus. Par conséquent, nous sommes alors conscient de cette réalité, d’où le désir de lâcher prise et de se détacher. Cependant, nous pouvons aussi avoir une vision matérielle et terre-à-terre de la vie qui pourrait nous décevoir et nous effrayer, mais où le lâcher prise est le cadet de nos soucis.
Le maître de l’ascendant dans la 12e maison peut indiquer une existence glorieuse, sans entraves et… semblable à celle d’un saint. Songez-y en fonction de votre situation actuelle. En adoptant cette attitude, vous avancerez rapidement et joyeusement vers la libération et une joie véritable.
    

J’aimerais explorer avec vous votre raison d’être et les domaines de la vie qui occupent une place prépondérante pour vous. Visitez notre site Web www.centrebirla.com ou composez sans frais le 866.428.3799 et prenez rendez-vous avec moi pour une consultation privée. Aussi, n’hésitez pas à me contacter à This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it si vous n’êtes pas certain du maître de votre ascendant. J’aurai besoin des renseignements suivants : jour, mois, an, heure exacte et lieu de votre naissance.

Peter Keogh

Peter Keogh

Peter Keogh est le rédacteur en chef de tous les projets touchant aux publications, à l’enseignement et à la recherche, y compris la version originale anglaise des livres L’Amour dans les lignes de la main, La Destinée dans les lignes de la main et Introduction au hast jyotish. Il a étudié et travaille avec le chirologue et auteur de renommée internationale, Ghanshyam Singh Birla, au Centre Birla où il donne des consultations, des ateliers et des cours de chirologie et d’astrologie védique depuis 1982. Musicien accompli, Peter a créé les enregistrements Mantra Maha Mrityunjaya (Shiva) et Mantra Gayatri en collaboration avec Ghanshyam et l’auteur-compositeur-interprète, Serge Fiori.

Leave a comment

Les champs marqués d'un (*) sont requis.